Nos Danses Traditionnelles

Association de Recherche et d'EXpression pour la culture POpulaire en Vendée

Ensemble de Musiques et Danses Traditionnelles (E.M.D.T.)

Président : Maurice ARTUS (Tél. : 06.07.80.40.82 – Courriel : maurice.artus@wanadoo.fr)

 

 

Accueil de la sectionTouline | Nos Danses TraditionnellesNos Costumes et Coiffes
Tap Dou Païe | Sounurs
| Les Bé Vriott’ | Discographie

 

Les danses pratiquées par l’E.M.D.T. ont été collectées auprès de nos anciens sur tout le territoire vendéen

Les Danses du Marais

Dans notre marais d’origine (zone allant de Challans vers Saint Jean de Monts, St Hilaire de riez, Bouin, Beauvoir sur mer, Soullans, Sallertaine, le Perrier…) Nous avons retrouvé plusieurs danses parmi lesquelles la Maraîchine, danse emblématique de notre région. Ont été collectées également deux autres danses semblables incorporant le pas de maraîchine, la Grand’Danse et la Polaïe (ou paquett’). Ici un exemple des diverses formes ou figures de maraîchines compilées dans le final d’un ancien spectacle de Tap dou Païe.

Les Danses de l’île d’Yeu

Le collectage auprès des anciens sur l’île d’Yeu nous a permis de sauver deux danses : le Demi-Rond et le Rond de l’île d’Yeu.

    • Le Demi-Rond fait parti de la famille des rondes à trois pas et c’est aussi la danse retrouvée sur le territoire vendéen la plus facile à apprendre aujourd’hui.
    • Le Rond quand à lui est une danse un peu plus complexe composée de deux parties. Plusieurs pas de danseurs ont pu être sauvés grâce aux collectages vidéo.

Les Danses de l’île de Noirmoutier

Sur l’île de Noirmoutier nous avons retrouvé plusieurs danses parmi lesquelles le Branle, le demi-tour, le rond, la danse carrée… Le Branle est sûrement la danse la plus populaire aujourd’hui sur Noirmoutier. Plusieurs pas de danseuses ont été retrouvés pour cette danse. Ici un exemple des danses Noirmoutrines avec le rond à la mode de l’Épine.

Les Danses de  Croix de Vie

Croix de vie a été et est toujours un port très important sur la façade maritime vendéenne, et les derniers anciens de Croix de Vie nous ont légués de nombreuses musiques et chants à caractère maritime. Mais quelques danses ont été sauvegardées également comme la polka marguerite (une version de polka) mais aussi et surtout le Quadrille. Le Quadrille de Croix de Vie est la danse emblématique de cette ville, et a été ajoutée au répertoire de danse de Tap Dou Païe et Bé Vriott’ grâce à la mémoire d’Henri Bénéteau.

Les Danses de  Bouin

La village de Bouin s’est développé  grâce au commerce du sel. C’est pour cela que certains costumes traditionnels retrouvés à Bouin dénotent une certaine richesse. A Bouin ont été retrouvé une forme de maristingo, qui est un dérivée de polka, mais surtout comme à Croix de Vie ou aux Sables d’Olonnes, un Quadrille. Ce quadrille de Bouin nous a été transmis en 1973 par  Olivier Coindreau, accordéonniste de Bouin, et de trois autres danseurs. Voici le Quadrille dansé par Tap Dou Païe.

Les « Danses-jeux » utilisant des bâtons

Parmi les danses « jeux » ou « acrobatiques » retrouvées en Vendée, certaines faisaient usage de bâtons (petit ou bien long,  comme les aiguillons utilisés pour mener les bœufs). La « danse des bâtons » utilisent les petits bâtons qu’on tient devant soi ou dans son dos sur un pas de maraîchine. A un certain moment le danseur ou la danseuse devait faire passer son bâton en dessous de sa jambe… Les grands bâtons (aiguillons) ont servi à danser les « 4 bûchettes » et la « Guimbarde ». Voici une photo des « 4 buchettes » et une vidéo de la « Guimbarde » :

 

Les « Danses-jeux » utilisant une chaise

Dans les danses « jeux » que les anciens nous ont apprises et qui ont été intégrés au répertoire de Tap Dou Païe, il en existe plusieurs nécessitant une chaise. Ainsi il y a la « danse de la chaise », « l’aéroplane », ou encore la « vache à Biron ». La première, basée sur un pas de polka, se danse en couple et sur la deuxième partie de la danse le garçon doit faire sauter sa cavalière par dessus la chaise. Quant à « l’aéroplane » , elle se danse sur la chaise, en couple et c’est aussi une variante de polka. Voici des photos de ces danses :

 

Les Boulangères

Une autre danse nommée « Boulangère » nous a été rapportée par plusieurs  informateurs. On a donc retrouvé plusieurs formes de danses portant ce même nom de Boulangère. On en a retrouvé une à Orouët dans le Marais, une à Martinet (entre la Roche sur Yon et Saint Gilles-Croix de Vie) et une autre dans la Plaine à Fontenay le Comte. Voici une suite composée de ces trois boulangères dansées par Tap Dou Païe et Bé Vriott’ :

La Danse de la Brioche

Autrefois, la brioche était un cadeau de noce offert par le parrain ou la marraine. Comme la noce comptait souvent entre 200 et 300 personnes, il n’était pas rare que la brioche  avec le brancard atteignent 20kg. Pendant le bal, les convives était invités à danser la danse de la brioche. La première partie s’exécute en ronde sur un pas d’avant-deux ou de maraîchine suivant son origine. Sur la deuxième partie, on balance par couple, pendant qu’un solide gaillard ou un couple fait tourner la brioche au centre de la ronde. Il n’était pas rare une fois le cœur de la brioche enlevé de faire grimper la mariée, la mère puis la belle mère sur le brancard soulevé par quatre hommes.

Les Danses du Bocage

Le bocage vendéen (Nord-Est de la Vendée) a été une zone très riche dans la collecte vendéenne. La danse emblématique de cette région est l’Avant-deux. On en a retrouvé de nombreuses formes suivant les villages de collectes mais aussi des danseurs. Ainsi on retrouve différents pas et différentes formes (en largeur, circulaire, en losange…) La suite d’Avant-Deux dansée par les Bé Vriott’s est un mélange de ces différentes formes et pas…